DERNIÈRE CHANCE POUR PARTICIPER: LE MONUMENT NATIONAL LGBTQ2+ RACONTERA L'HISTOIRE DE GÉNÉRATIONS DE PERSONNES LGBTQ2+ AU CANADA QUI ONT ÉTÉ PERSÉCUTÉES, ABUSÉES, REJETÉES ET MARGINALISÉES EN RAISON DE CE QU'ELLES DÉSIRENT ET DE LA FAÇON DONT ELLES S'IDENTIFIENT.

DERNIÈRE CHANCE POUR PARTICIPER: LE MONUMENT NATIONAL LGBTQ2+ RACONTERA L'HISTOIRE DE GÉNÉRATIONS DE PERSONNES LGBTQ2+ AU CANADA QUI ONT ÉTÉ PERSÉCUTÉES, ABUSÉES, REJETÉES ET MARGINALISÉES EN RAISON DE CE QU'ELLES DÉSIRENT ET DE LA FAÇON DONT ELLES S'IDENTIFIENT.

Il reconnaîtra la discrimination subie par les communautés LGBTQ2+ et les abus perpétrés par l'État canadien, y compris pendant la Purge LGBT. Tout en reconnaissant les blessures et les injustices qui persistent, le Monument national LGBTQ2+ sensibilisera, commémorera, célébrera et inspirera. Il sera guidé par des principes d'inclusion, d'indigénéité, de visibilité et d'intemporalité. 

Le Fonds Purge LGBT est le promoteur et le bailleur de fonds du projet du Monument. Il travaille en partenariat avec Patrimoine canadien, qui facilite l'élaboration du Monument en collaboration avec la Commission de la capitale nationale. L'achèvement du Monument est prévu pour 2025.

1/5
 

LA PURGE LGBT, L’ENTENTE DE RÈGLEMENT ET LES ORIGINES DU MONUMENT

LA PURGE LGBT, L’ENTENTE DE RÈGLEMENT ET LES ORIGINES DU MONUMENT

1/10

Entre les années 1950 et le milieu des années 1990, les membres lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT) des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de la fonction publique fédérale canadienne ont fait l’objet de discrimination systématique, ont été harcelés et ont souvent été congédiés dans le cadre de politiques et de pratiques approuvées. Dans ce qu’on a appelé la « Purge LGBT », des gens ont été suivis, interrogés, arrêtés, maltraités et traumatisés. La Purge LGBT a été mise en œuvre aux plus hauts niveaux du gouvernement du Canada et a dévasté environ 9000 vies.
 

En 2018, un recours collectif historique a été conclu entre les survivants de la Purge et le gouvernement du Canada. Bien que la plus grande partie des compensations ait été versée aux survivants, des fonds ont également été réservés à la mémorialisation et à la commémoration. Le Monument national LGBTQ2+ est financé exclusivement au moyen de fonds qui auraient été versés aux victimes de la Purge qui sont décédées avant de pouvoir recevoir une compensation.

 

VOS COMMENTAIRES SUR LES CONCEPTS PROPOSÉS POUR LE MONUMENT

VOS COMMENTAIRES SUR LES CONCEPTS PROPOSÉS POUR LE MONUMENT

Cinq équipes de design ont été sélectionnées pour développer des propositions pour ce monument qui sera situé dans la région de la capitale du Canada à l'intersection de la rue Wellington et du pont du Portage.

Ce court sondage vise à recueillir vos commentaires sur la façon dont les propositions répondent à la vision du Monument et aux défis spécifiques de ce concours de design.

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR VOIR LES CINQ CONCEPTS DE DESIGN ET REMPLISSEZ L'ENQUÊTE JUSQU'AU 28 NOVEMBRE

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR VOIR LES CINQ CONCEPTS DE DESIGN ET REMPLISSEZ L'ENQUÊTE JUSQU'AU 28 NOVEMBRE

 

EXPLOREZ LES HISTOIRES
DE SURVIVANTS DE PURGE

Abonnez-vous à notre newsletter pour des mises à jour périodiques.

Merci!